La France suspend à son tour le vaccin AstraZeneca — Coronavirus

Partager

Le vaccin n'a pas été commandé pour notre territoire. L'information qui a été annoncée ce lundi 15 mars intervient suite aux signalements d'effets secondaires. Pas seulement les thromboses, mais tout effet secondaire.

Mathieu Molimard: C'est un jeu de domino politique. Il se trouve que des pays prennent la décision de suspendre temporairement pour une étude complémentaire.

Avant cet épisode, plusieurs nations européennes avaient mis en doute son efficacité sur les personnes âgées, avant de revenir en arrière après des études rassurantes sur le sujet. Donc, il évite des hospitalisations et des morts. La même annonce a été faite par l'actuel locataire de l'Elysée concernant le vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois. "Je devais vacciner 36 personnes avec trois flacons de vaccin sur deux jours. Bien sûr que non", a assuré Alain Fischer. Le pays s'interroge notamment sur la mort d'un enseignant qui avait été vacciné la veille.

"Nous constatons aujourd'hui que, malgré nos efforts collectifs, on est dans une situation préoccupante, critique". Certaines données préliminaires inquiètent les autorités de chaque pays. En France, nous n'avons pas ce luxe. Attention, cependant, cela ne signifie pas que le génome se modifie.

Il n'aura fallu que 24h pour tuer un vaccin dont on a pourtant plus que jamais besoin.

L'Irlande suspend aussi le vaccin d’AstraZeneca !

Ce coup de frein survient au moment où la tension hospitalière s'aggrave un peu plus en France. Elle a fait savoir que des analyses sont en cours pour déterminer s'il y a un lien entre le vaccin et ces incidents de Thromboses. Des déclarations aussitôt jugées "encourageantes" par le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre italien Mario Draghi.

"Les médecins craignent que leurs patients ne se montrent pas tous aussi confiants". Cette dernière a déjà considéré que le rapport bénéfice/risque du vaccin demeurait favorable et estime, à l'instar de l'Organisation mondiale de la Santé, que l'utilisation du produit doit être maintenue. De façon plus pessimiste et plus globale: cette suspension peut-elle sérieusement contrarier la réussite de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France, où la méfiance est toujours plus importante qu'ailleurs?

Les données de l'ANSM servent avant tout à déceler des anomalies pour ensuite mener éventuellement une enquête.

L'Agence norvégienne des médicaments a déclaré que les quatre personnes de moins de 50 ans qui avaient reçu le vaccin AstraZeneca avaient toutes un nombre réduit de plaquettes sanguines. Même le paracétamol tue tous les ans. Il faut les rapporter afin que nous puissions les juger. Ce n'est pas elle qui se charge des essais cliniques, mais les laboratoires pharmaceutiques.

De fait, plus aucune dose d'AstraZeneca ne sera administrée au Grand-Duché jusqu'à ce que l'évaluation menée par le comité de sécurité de l'EMA soit terminée. "J'espère vivement que le feu vert sera donné", a-t-il déclaré.

Partager