Second mandat pour Trump ou victoire de Biden — Élection américaine

Partager

Il faut à un candidat 270 grands électeurs acquis à sa cause pour obtenir la majorité et remporter l'élection.

"Même si ses adversaires peinent à l'admettre, Donald Trump reste le porte-voix de la moitié du pays". J'ai un problème avec le fait que cela devienne de la violence", abondait le pasteur baptiste Andrew Roberts Rejoignant une initiative lancée par la coalition religieuse Faith for Black Lives, une centaine de responsables chrétiens ont aussi appelé, mercredi 4 novembre, à "une résistance non-violente " pour "défendre la démocratie ", dans le sillage des contestations électorales de Donald Trump. Si c'est Joseph Biden, dit Joe Biden, né le 20 novembre 1942 à Scranton, qui prend le pouvoir, il débutera un mandat à 78 ans. À titre de comparaison, en 2016, Donald Trump avait recueilli 62,9 millions de voix. Sa politique " pro-entreprises", anti-régulation plait également à la communauté hispanique qui, par leur culture catholique peut également s'identifier avec les positions du président sortant.

Des Etats sont débordés par le nombre de bulletins envoyés par correspondance, dont le dépouillement pourrait dans certaines villes prendre plusieurs jours. Les écarts entre les deux candidats sont parfois si faibles que je justice pourrait être appelée à trancher. De plus, de nombreux bulletins de vote reçus le jour du scrutin n'ont pas encore été comptés.

Joe Biden, le vice-président de Barack Obama pendant huit ans, ne doit plus gagner qu'un ou deux des derniers Etats-clés restant en jeu pour devenir le 46e président américain.

De plus, certains Etats autorisent la prise en compte des bulletins postés jusqu'à mardi, même s'ils arrivent trois jours après (Pennsylvanie) voire neuf (Caroline du Nord).

Ce spécialiste des élections américaines s'interroge sur l'avenir des sondeurs après ce nouvel échec retentissant. Sept états cruciaux pour départager les deux challengers.

Pour le professeur Rick Haser, auteur d'un blogue sur le droit électoral, il est toutefois "très improbable" que la Cour intervienne en ce sens, car au nom des "intérêts des électeurs", elle n'aime pas changer les règles du jeu après coup. Après s'être exprimé, ce dernier a revendiqué avoir " gagné " l'élection face à son rival sans attendre les résultats des sept états cruciaux. L'objectif? Baser l'économie américaine à 100% sur ce que Joe Biden appelle " de l'énergie propre " d'ici 2050. Cet État compte six grands électeurs.

Si Joe Biden a promis à ses électeurs une lutte " sans répit " pour que chaque bulletin compte, Donald Trump a de son côté menacé de saisir la Cour suprême.

16 grands électeurs en jeu. "Cet argument n'a aucun fondement, aucun", a lâché le républicain Chris Christie, ancien procureur fédéral et gouverneur, qui a conseillé Donald Trump pour la préparation des débats présidentiels.

6 grands électeurs en jeu. "On est devant et de loin, mais ils essaient de nous voler l'élection", avait-il twitté, quelques minutes auparavant, assurant qu'il porterait l'affaire devant la Cour suprême.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'écart s'est aussi resserré en Géorgie au fur et à mesure du comptage par machine de dizaines de milliers de bulletins envoyés par courrier, en faveur de Joe Biden qui n'est plus qu'à 20 000 voix (0,4%) derrière Donald Trump. Des partisans de Donald Trump en colère ont convergé vers les bureaux de décompte des votes.

Partager