Sur le web, Trump devance Biden — Présidentielle américaine

Partager

Et mercredi matin, l'élection présidentielle américaine n'avait toujours pas de vainqueur.

Le vote par correspondance, qui a atteint un niveau record, risque de retarder le dépouillement, les bulletins pouvant arriver dans les jours suivant le scrutin dans plusieurs Etats. Aux Etats-Unis, le site de campagne de Donald Trump attire 18.992.277 visiteurs par mois en moyenne, contre 1.377.492 pour son concurrent Joe Biden, soit un ratio de 13.19! Mais il n'y avait aucun signe de conflit à grande échelle dans les bureaux de vote comme certains l'avaient craint.

Seule certitude: la vague démocrate, espérée par certains dans le camp Biden qui se prenaient à rêver de victoires historiques en Caroline du Nord, en Géorgie ou encore au Texas, n'aura pas lieu. Pour tous les autres, il faudra se contenter de projections partielles. "Il semblerait que nous sommes prêts à gagner La Pennsylvanie (.) Ça n'est pas à Trump, ça n'est à personne de dire qui sera le gagnant de cette élection, c'est aux Américains". Donald Trump a aussi remporté l'Iowa (6), Montana (3), l'Utah (6), l'Idaho (4), Missouri (10), Kansas (6), Wyoming (3), du Dakota du Nord et du Sud (3 chacun), du Nebraska (4 sur les 5) de Louisiane (8), de Virginie occidentale (5), Oklahoma (7), Tennessee (11), Mississippi (6), Alabama (9), Caroline du Sud (9), Indiana (11) et Arkansas (6) en plus du Kentucky (8).

"On devra être patient avant que le travail soit fini et nous attendrons jusqu'à ce que chaque vote soit comptabilisé mais nous nous sentons bien par rapport à là où on est". Il y a remporté près de 200 000 voix de plus qu'en 2016.

M. Trump a ouvert la porte à l'idée de s'adresser à la nation mardi, même si le gagnant n'est pas encore connu. Il ne veut pas échouer et selon lui, s'il perd cette élection, c'est parce qu'elle a été truquée.

Il n'est donc pas impossible que nous entendions les deux candidats vociférer, que leurs partisans respectifs descendent dans la rue, que des recomptages se multiplient ou que les armées d'avocats déjà déployées sur le terrain nous fassent vivre de véritables montagnes russes d'émotions.

En parallèle, les démocrates américains ont conservé et même renforcé leur majorité à la Chambre des représentants, d'après les médias américains.

Dans les mois qui ont précédé le jour du scrutin, les responsables électoraux ont dû affronter une pandémie qui a infecté plus de 9 millions d'Américains et tué plus de 231 000 d'entre eux. On sent vraiment bien le Wisconsin et le Michigan.

Quand connaîtra-t-on le résultat? Cette préférence d'un groupe pour un candidat se reproduit chez les femmes non-mariées: elles sont 62% à voter démocrate, contre 37% républicain.

Partager