Emmanuel Macron annonce un reconfinement — France

Partager

C'est un nouveau coup d'arrêt pour de nombreuses associations dont la saison est suspendue avant même l'hiver. Dans ce sens "l'activité continuera avec plus d'intensité " que lors du premier confinement et le travail "pourra continuer ". Le dispositif sera cependant appliqué à la Martinique, a précisé le chef du gouvernement français, lors de cette conférence de presse en présence de plusieurs membres du gouvernement.

C'est le retour de l'attestation de déplacement. Nous allons vous aider à y voir plus clair.

Les Français qui pourront également aller travailler. l'objectif: éviter un effondrement de l'économie.

Quelle est la durée du confinement? "On part pour un confinement de quatre semaines au moins".

C'est à la télévision que le président a choisi de s'exprimer: 32, 7 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous pour écouter le discours d'Emmanuel Macron. Un prolongement de la durée n'est pas à exclure. Tout dépendra de l'évolution de l'épidémie.

Contrairement au premier confinement que nous avons connu en France, les crèches, les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. C'est l'un des principaux changements. Les écoles devront également s'adapter au nouveau protocole sanitaire, avec l'obligation du port du masque dès 6 ans. "Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être 5 jours sur 5 ", a-t-il affirmé, indiquant que cela sera inscrit dans le protocole national en entreprise, qui doit être mis en ligne ce jeudi 29 octobre. Beaucoup d'entreprises pourront donc continuer leur activité, comme les usines, les travaux publics ou encore les guichets de services publics.

Les commerces essentiels restent évidemment ouverts: les magasins alimentaires, les magasins de réparation, les banques, les pompes à essence, les pharmacies mais aussi les bureaux de tabac, les agences d'intérim ainsi que les marchés restent ouverts.

En revanche, " les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant public, notamment les bars et restaurants, seront fermés ". Si la situation sanitaire le permet, certains commerces pourraient ainsi rouvrir avant la fin du confinement.

Le télétravail n'est pas obligatoire, mais recommandé.

Comme en mars, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des établissements destinés à recevoir du public: les salles de réunions, les bibliothèques, salles de sport, piscines, musées... Avec le reconfinement de tout le pays à partir de ce vendredi et jusqu'au 1er décembre au moins, nos déplacements seront limités et chaque sortie à l'extérieur du domicile devra être motivée et justifiée.

Partager