Didier Deschamps maintient sa confiance en Varane et Lenglet — Bleus

Partager

Alignée dans un 3-5-2 inédit pour la 100 de Didier Deschamps sur le banc tricolore - avec la paire Giroud-Ben Yedder en pointe soutenue par Griezmann - l'Équipe de France a montré un visage sérieux et appliqué face à une faible formation albanaise ce dimanche (2-0). Lors de l'Euro 2020, l'équipe de France sera très attendue du fait de son statut.

"Il sait qu'il a commis une erreur, je sais aussi ce qu'il a fait très bien avec nous avant". Les Bleus butent ensuite sur une défense moldave regroupée. Tout en continuant d'être l'homme fort de l'animation offensive française, avec une nouvelle passe décisive, la septième de ces éliminatoires. "Ce match est aussi une opportunité de montrer un autre visage par rapport à la première mi-temps face à la Moldavie". Le défenseur profite d'un cafouillage dans la surface pour marquer dans le but vide.

En seconde période, les Bleus ont toujours autant de mal dans le jeu. Septième pour sa part, devancée à la différence de buts par la Roja, la Croatie, qui appartient à un groupe limité à cinq équipes, en a fini avec ces qualifications. Deux ans après leur sacre au Mondial, les Bleus prétendront au doublé. Kylian Mbappé serait plus sur le côté le côté gauche. Maintenant il faut voir quand on sera au complet. Griezmann place un plat du pied imparable (0-2, 30e).

Après avoir sérieusement tangué, le navire bleu a cependant été remis à flot par son capitaine du soir Raphaël Varane, porteur du brassard en l'absence du blessé Hugo Lloris. Passeur décisif sur l'ouverture du score, il fait le break ensuite sur un centre de Dubois. Touché à l'aine samedi avec Tottenham, Tanguy Ndombélé sera trop court pour défier la Moldavie, battue 4-1 à l'aller en mars. Il a joué avec beaucoup de justesse et d'intelligence.

Partager