Le forum des affaires comme entrée en matière — Sommet Russie-Afrique

Partager

De même, lors des plénières, un large éventail de questions relatives à l'actualité internationale, sera abordé.

Le vide laissé par un retrait américain de l'Égypte, avec la diminution de l'aide financière octroyée par Washington au Caire, a ouvert la voie à Moscou pour renouer ses liens avec le nouveau régime de Abdel-Fattah al-Sissi. Les panels réfléchiront aussi sur le financement comme outil indispensable au développement de l'Afrique, la transformation numérique comme moteur de développement de l'Etat. Un double sommet Russie-Afrique qui doit permettre de multiplier les échanges économiques entre une Russie désireuse de trouver de nouveaux partenaires et un continent africain heureux de pouvoir compter sur un allié autre que la France, la Chine et les Etats-Unis.

" Nous voulons (aussi) renforcer la présence de l'Etat (russe) en Afrique", a-t-il par ailleurs indiqué.

A ce titre, il a promis de doubler dans les cinq ans les échanges commerciaux.

La rencontre de Sotchi mettra en effet un accent sur les perspectives de développement économique entre la Fédération de Russie et le continent africain.

Djibouti et la Russie entretiennent des relations qualifiées de "privilégiées" notamment dans les domaines de l'éducation et de la défense.

Selon l'éditorialiste de Aujourd'hui au Faso, Sotchi, cité balnéaire au bord de la mer noire, devient la capitale de l'Afrique pendant trois jours (du 22 au 24 octobre), de par la volonté de Vladimir Poutine, maître incontestable de la Russie. En acceptant, dans cette dynamique d'une coopération requinquée, d'appuyer (en spécialistes, vaccins et matériels médicalisés) la riposte amorcée par la RDC contre la maladie à virus Ebola, la Russie posait méthodiquement ses premiers pas sur le territoire congolais. Grâce à ces deux pays, la Russie est le premier exportateur d'armes vers le continent.

Le chef de l'Etat est accompagné dans ces déplacements, en plus de son épouse Aissata Issoufou, de son ministre des Affairés étrangères et de la Coopération, Kalla Ankourao. C'est ainsi que les deux pays ont pris l'engagement de coopérer davantage dans les secteurs tels que l'énergie, les mines, les infrastructures, la sécurité.

Partager