Une finale qui va marquer l’histoire, Vikash Dhorasoo a un pressentiment — CAN

Partager

La Confédération africaine de football a décidé de changer l'arbitre qui officiera au cours de la finale de la coupe d'Afrique des nations, entre l'Algérie et le Sénégal. Ce sont là deux grandes sélections fortes de leurs professionnels d'Europe mais aussi des joueurs de leurs championnats locaux qui ont également brillé en cette CAN. Quant au Sénégal, pour un premier sacre, il faudra encore patienter.

"L'Algérie est une grande équipe, nous la respectons". L'Algérie et le Sénégal s'affronteront à 21 heures à l'occasion de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Le régime monarchique de Rabat, contrairement au peuple marocain qui soutient les Verts depuis l'élimination précoce des Lions de l'Atlas, "préférerait aussi voir triompher le Sénégal, son fidèle allié", confient ces observateurs.

Le quart de finaliste de la Coupe du monde 2002 devra toutefois résoudre un problème de taille pour aller au bout de son rêve. Mais mauvaise nouvelle, le défenseur central de Naples est suspendu pour la finale. Autre absent de taille, Edouard Mendy, qui sera suppléé par Alfred Gomis dans le but. Les interdictions seront en vigueur de vendredi matin à dimanche midi. Une finale est toujours fermée, avec du stress.

Le mérite des techniciens locaux est qu'en dépit des désavantages numériques et salariaux du début de la compétition, ils ont tenu tête à leurs concurrents étrangers, et ont même fini par supplanter ces derniers. Jamais, peut-être, cette compétition n'avait été aussi suivie hors du continent africain, en particulier en France où la communauté algérienne a bruyamment manifesté sa joie à l'issue des matchs de qualification.

En cas de victoire des Lions, Cissé sera le coach le plus titré du Sénégal car il deviendra le premier à remporter le trophée continental.

Malgré les antécédents houleux entre les deux pays, les fans des Fennecs ont même reçu des applaudissements des Egyptiens après avoir rendu hommage à la légende locale Mohamed Aboutrika, à la 22e minute, le numéro de l'ancien joueur.

Algérie: M'Bolhi - Atal, Bensebaini (Fares 80e), Mandi, Benlamri - Mahrez, Bennacer (Abeid 90e+2), Feghouli, Guedioura - Belaili (Delort 86e), Bounedjah. A l'inverse, les Algériens ont tout reconstruit pour cette CAN 2019 avec Djamel Belmadi comme nouveau sélectionneur. N'hésitez pas à réagir dans la rubrique "commentaires" ci-dessous.

Partager