Le nouveau gadget accidentellement dévoilé — Apple Tag

Partager

La principale nouveauté de cette mouture du système d'exploitation concerne l'interface utilisateur.

À l'occasion de la WWDC 2019, Tim Cook, PDG d'Apple, a rappelé une des forces d'iOS et envoyé au passage une pique à destination de l'écosystème concurrent Android. Pour beaucoup, le lecteur mp3 iPod et l'iTunes Store avaient puissamment bousculé le monde de la musique en popularisant le téléchargement légal, à l'époque où les sites comme Napster permettaient de télécharger films et chansons sans payer un centime. La suppression d'iTunes s'apparente davantage à une adaptation aux nouvelles offres et à la demande qu'à un renoncement d'Apple à stocker de la musique, et va de pair avec le lancement d'une nouvelle application, "Apple Music". Auparavant, vous deviez passer par l'iPhone pour gérer les applications installées dans la mémoire de l'accessoire (un peu à l'image des anciennes versions d'iTunes avec l'iPhone). Une partie du contenu devrait ainsi migrer vers des services comme Apple Music ou Apple TV Plus. Sur iPhone et iPad, les achats continueront à se faire sur l'application iTunes Store.

Après 18 ans, Apple se sépare d'iTunes.

Le groupe californien explique aussi avoir créé un système permettant aux utilisateurs de générer une adresse de messagerie électronique aléatoire et unique pour chaque application afin que les utilisateurs n'aient pas à révéler leur véritable adresse. Côté sécurité, Gatekeeper est capable de rechercher tous les problèmes de sécurité connus dans toutes les applications. Pour écouter de la musique sur un iPhone, il faudra donc prendre un abonnement à Apple Music (14,99 euros/mois en France). Auparavant connu sous le nom de code Marzipan, il sera désormais possible de migrer les applications mobiles sur Mac sans efforts.

Le mode obscur mis au point par Apple pourra être activé depuis les paramètres de l'appareil et dans le centre de contrôle. Si cela se produit, le logiciel sera remplacé par une série d'applications reprenant ses grandes fonctionnalités. iTunes permettait aussi d'acheter des vidéos à partir de 2006 et les utilisateurs avaient également la possibilité de suivre des cours universitaires via iTunes U en 2007. Des améliorations pour Photos, Safari, Mails, Notes et Rappels sont aussi au programment de cette version 10.15. Vous allez devoir prochainement l'oublier puisque la firme à la pomme va la tuer prochainement sur macOS... et laisse pour l'instant les utilisateurs du logiciel pour Windows dans le flou.

Partager