L'Atletico et Griezmann brisent le rêve de l'OM

Partager

Faute de constance plus que d'envie et de cohérence. Pour parvenir jusqu'ici, ils ont dû se défaire tour à tour du SC Braga, de l'Athletic Bilbao, du RB Leipzig et enfin du RB Salzbourg après une demi-finale retour qui a eu raison de nos nerfs. Quoique, le joueur de 27 ans veut être fixé avant la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet). Une occasion en or - rare dans ce type de match - de celles que l'OM s'était pourtant juré de ne pas louper ce soir... Dans un stade plein à craquer, où presque 20 000 Marseillais se sont donnés rendez-vous pour "tout casser chez Jean-Michel Aulas", les joueurs de Rudi Garcia ont commencé tambour battant, à l'image de la première grosse occasion ciel-et-bleu (et la seule de la 1ère mi-temps) à la 4ème minute. En larmes, le capitaine réunionnais de l'OM est contraint de quitter le terrain. Attentistes et bien organisés, les Madrilènes ont profité de la première erreur adverse, un contrôle manqué d'Anguissa à la suite d'une passe trop appuyée de Steve Mandanda, pour punir les Phocéens via Antoine Griezmann qui a ajusté le portier marseillais du pied gauche (21e, 0-1). Malheureusement Griezmann décida de mettre fin à tout suspens dès la 48′.

Payet a eu du mal à sécher ses larmes. Pour l'OM, c'est donc une quatrième défaite en cinq finales européenne. Dans ces registres, l'OM a donné le bâton pour se faire battre mercredi soir. Bien servi par Koke, le Français s'emmène le ballon avant de le piquer parfaitement au-dessus de Mandanda (0-2, 49e). Il fait le break juste après la pause avec un nouveau but de l'inévitable Griezmann. Lancé dans la bataille dans la foulée (55e), Njie n'apportera rien de concret.

Sur la place tous les maillots se mélangent
Sur la place tous les maillots se mélangent

Le but de Gabi à la 89ème minute a scellé le match pour l'Atletico de Diego Simeone (entraîneur). "Je pense qu'avec le premier but encaissé, c'était difficile ensuite pour nous".

L'OM s'incline sans résistance en finale contre les Colchoneros (0-3) au Groupama Stadium. L'efficacité du buteur de l'équipe de France Antoine Griezmann, auteur d'un doublé, a permis à son équipe de remporter son troisième titre dans cette compétition, après ses victoires en 2010 et 2012.

Partager