Firmino s'offre deux records en un match — Liverpool

Partager

Notamment en Angleterre et en Italie.

Pluie de buts et de records ce mardi à Anfield, lors de Liverpool-Roma (5-2). Il n'est pas question de laisser le Stadio Olimpico croire à l'exploit et, contrairement aux Blaugrana, Liverpool semble bénéficier d'une certaine marge de manœuvre vis-à-vis des partenaires de Konstantinos Manolas.

Liverpool a, ainsi, mis un pied en finale mais il reste 90′ de folie au Stadio Olympico dans quelques jours. "La famille du football africain se flatte de la réussite de Mohamed Salah, digne fils du continent africain", a lancé le président de la CAF, Ahmad. Jamais battus, les Romains ont ensuite réagi et peuvent encore y croire avant le match retour mercredi prochain. Une sacrée performance pour celui qui joue sa seconde saison chez les Reds. Deux buts splendides, deux passes décisives, et une sortie du terrain à la 74e minute (un peu prématurée de la part de Jürgen Klopp?) qui a coïncidé avec le réveil des Giallorossi qui en ont profité pour marquer à deux reprises. Il en est déjà à 11 buts cette saison en Coupe d'Europe.

En Italie, le bilan est tout autre. Et c'est loin d'être terminé pour le Scouser. Un nouveau 3-0 et les Romains élimineraient les Reds. Le journal souligne toutefois que "la capacité de Liverpool à passer d'un accord du doux rythme des Beatles au heavy metal est impressionnante".

Mardi, la 'Roma' a tout de même été menée 5 buts à 0 devant les Reds gardant cependant un mince espoir encore en plantant deux buts dans les dix dernières minutes de jeu.

L'attaque de Liverpool peinait alors à se retrouver durant la demi-heure de match. Et qu'à force de ralentir et de se croire en finale, Liverpool a laissé revenir la Roma. "Tout semblait perdu même après Barcelone, et vous savez comment ça s'est terminé". "Salah? Incroyable. Les premières vingt minutes, nous avons appris à connaître l'adversaire et après, ça a été incroyable".

Partager