Ce qui change en 2018 — Vidéo] Déclaration d'impôts

Partager

20 Minutes fait le point avec vous pour vous éclairer sur cette année " de transition ".

Pour remplir leur déclaration d'impôts 2018 sur les revenus perçus en 2017, les particuliers peuvent se rendre sur site internet impôts.gouv.fr dès le mercredi 11 avril 2018.

Mais attention: pour votre déclaration de 2018, si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2016 est supérieur à 15 000 euros et que votre résidence principale est équipée d'un accès à Internet, votre déclaration de revenus doit être réalisée en ligne.

Est-ce que tout le monde bénéficiera de la réforme?

À partir du 1 janvier, l'impôt est contemporain du revenu.

Ceux qui déclarent encore sur le formulaire papier devront patienter un peu plus: le temps que l'administration traite leur situation, ils connaîtront leur taux seulement à l'été, lorsqu'ils recevront leur avis d'imposition. Sur sa feuille de salaire, le salarié devra néanmoins vérifier que rien n'a été prélevé. Puis le montant de leur impôt sera ajusté selon leurs revenus réels. Allez-vous me prélever quand même? Il s'agit de la deuxième option qu'offre Bercy aux contribuables: choisir un taux non personnalisé. Quant aux indépendants, ils devront, eux, verser un acompte mensuel ou trimestriel.

Notez donc que l'année 2018 sera une blanche.

L'impôt sur le revenu sera prélevé chaque année.

Le service de télédéclaration des revenus est ouvert. Quelles sont les dates limites pour déclarer vos revenus, en ligne ou sur papier? Il faut donc bien appréhender ses revenus. À la fin de leur déclaration en ligne, les contribuables découvriront le taux de prélèvement que l'administration transmettra aux employeurs et aux caisses de retraite.

En conclusion, seul ou avec l'assistance de conseils avisés, un contribuable peut demander au Trésor public de ramener son taux de prélèvement à 0 % ou à un taux inférieur au taux annoncé si ses réductions d'impôt 2019 prévisionnelles ne sont pas suffisantes pour neutraliser son impôt normalement dû. Ces dispositions permettront de garantir un haut niveau de confidentialité et d'éviter ainsi que la transmission du taux de prélèvement n'interfère dans les relations entre un salarié et son employeur. Trois millions de données fiscales sur 150 000 n'ont pas été prises en compte et cela ne concernerait pas seulement les retraités.

Le prélèvement à la source, appliqué dans la quasi totalité des pays occidentaux, consiste à collecter l'impôt directement sur les revenus et non plus un an après leur versement, comme c'est le cas actuellement en France. Ainsi, votre entreprise n'aura pas d'indices sur vos revenus globaux ou sur votre patrimoine. Il est calculé, comme aujourd'hui, à partir des revenus que déclarent les contribuables. Qu'est-ce que j'ai vraiment à gagner? Deuxième critère: la date de votre départ. Cette règle est valable jusqu'au 1er janvier 2019. Pour les retraités et les chômeurs, la collecte sera assurée par les caisses de retraite et d'assurance-chômage. Pour tous les foyers fiscaux, ce taux sera obligatoirement actualisé tous les ans, en septembre.

Partager