Des scènes d'horreur dans les Caraïbes — Irma

Partager

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux lors du passage de l'œil du cyclone donnent néanmoins des indices sur les dégâts: toitures arrachées, voitures renversées, caserne des pompiers immergée sous un mètre d'eau à Saint-Barthélemy... Il a également évoqué des jeunes "en train de piller le centre-ville".

"L'état de catastrophe naturelle sera signé dès vendredi", a ajouté le Premier ministre.

Au passage de l'ouragan sur l'île de Barbuda, des vents ont été mesurés à 250 km/h, a indiqué The Weather Channel.

La France est "touchée" et "toute entière mobilisée", a réagi le président Emmanuel Macron depuis Athènes.

Facebook a activé sa fonction Safety Check sur la zone. Semant la désolation, l'ouragan a laissé une véritable décharge à ciel ouvert sur le nord des Antilles, en particulier à Saint-Martin (70.000 habitants environ), "détruite à 95%", selon le président du conseil territorial français, Daniel Gibbs.

Dans certains quartiers, "une maison sur deux est pulvérisée", a raconté sur LCI un habitant de Marigot, chef lieu de Saint-Martin.

Les habitants sont invités à être vigilants, donc de rester à l'écoute et de se tenir informés à tout moment de l'évolution de la direction d'Irma. Sophie Baconin est Ligérienne, installée en Guadeloupe où elle journaliste.

Il devait aussi frapper dans les prochaines heures les îles du Vent, dont Saint-Martin et Saint-Barthélémy, puis Porto Rico. De nombreuses routes sont impraticables.

Les deux îles sont privées d'eau potable et d'électricité, les bâtiments publics sont inutilisables, les maisons détruites, les arbres arrachés et les services de secours eux-mêmes dévastés. Aucune information ne filtre de Saint-Barthélémy et Sint-Marteen.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, s'est également exprimée sur le sujet en suggérant, le 7 septembre, à Emmanuel Macron "un nouvel appel à Donald Trump" pour qu'il revienne sur le retrait des Etats-Unis de l'accord mondial sur le climat, après le passage de l'ouragan Irma.

"Irma est un ouragan exceptionnellement dangereux avec des vents moyens entre 250 et 300 km/h (.) C'est la première fois que l'arc antillais voit arriver un ouragan si puissant et potentiellement destructeur!", indique Météo France sur son site internet.

Le gouverneur de Floride, Rick Scott, a déclaré que son Etat était en situation d'"urgence".

Côté français, "au moins deux morts et de blessés graves" sont déjà à déplorer dans ces deux îles, a annoncé le ministère des Outre-mer. Passé en catégorie 5 - le plus haut degré sur l'échelle des ouragans - le souffle dantesque accompagné de précipitations aurait touché la demeure de Donald Trump ce mercredi matin.

Partager