F1: Hamilton roi de Spa

Partager

En 1:49.9 Lewis HAMILTON est le seul pilote à descendre sous la 1:50 au 5é tour.

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche, à Spa-Francorchamps, son troisième Grand Prix de Belgique en devançant Sebastian Vettel (Ferrari) et Daniel Ricciardo (Red Bull). Grosjean s'arrête également et Vettel se sent de plus en plus en confiance avec ses gommes usées.

Vettel pousse, pousse et pousse encore pour revenir sur Hamilton et se retrouver à moins d'une seconde et donc dans la zone DRS.

Le Britannique avait bien maîtrisé son envol face au quadruple champion du monde, en résistant à la SF70H dans la ligne droite de Kemmel dans le premier tour et en maintenant l'écart avec le pilote allemand durant tout le premier relais. Vettel est revenu au contact. "Raikkonen a écopé d'une pénalité de 10" pour non-respect des drapeaux jaunes, alors que Bottas s'est raté lors du restart après la voiture de sécurité. "On voit les voitures arriver derrière et on sait qu'on a besoin de se défendre, au lieu de chercher à attaquer". J'ai été surpris d'être aussi près (d'Hamilton) pendant toute la course. Les autres ont préféré les ultra-tendres.

Tour 11: Arrêt de Nico Hülkenberg.

Au restart, Vettel a essayé de doubler Hamilton mais l'Anglais lui a tenu tête. Derrière les deux prétendants au titre mondial, la bagarre fait rage aussi entre Bottas, Ricciardo et Raikkonen.

"Fier" et ému, Hamilton, qui ne cache pas espérer marquer l'histoire de son sport au même titre que Schumacher ou Ayrton Senna, a évoqué un moment "surréaliste" et "une leçon d'humilité".

Par moments, Vettel a même réussi à égaler la cadence de la Mercedes de Hamilton, un scénario qui semblait irréalisable avant le début de la saison.

Chez Force India-Mercedes, le très régulier Esteban Ocon, qui souffle sa première bougie en F1 ce week-end, obtient un nouveau résultat dans le ventre mou du classement. Au 8é tour Max VERSTAPEN connait une perte de puissance de son moteur devant son public venu en Masse et connait ainsi son 6é abandon de l'année; HULKENBERG (avec un moteur RENAULT identique) passe au 6é rang devant OCON, PEREZ, GROSJEAN et ALONSO.

Le "Kaiser" Schumacher sera encore dans les esprits, son fils Mick, 18 ans, devant effectuer un tour d'honneur avant la course pour célébrer le 25e anniversaire de la inaugurale victoire de son père au sommet du sport automobile. Carlos Sainz se classe au 10ème place. Le coéquipier brésilien de Lance Stroll avait dû faire l'impasse sur le Grand Prix de Hongrie après avoir ressenti des impressions de vertige. Son coéquipier, Jolyon Palmer, dont l'avenir chez la marque au losange et plus globalement en F1 est grandement menacé, a, lui aussi, sublimé les performances de sa monoplace jusqu'à ce qu'elle le trahisse. Pérez est appelé au stand pour abandonner. Pascal Wehrlein a abandonné à cause d'un problème technique en début d'épreuve. Il a eu un souci sur son groupe propulseur.

Partager